Mieux connaitre son territoire

Présentation des ACTEURS qui informent sur l’économie locale et d’ACTIVITES de notre territoire.

Acteurs économiques

logo CCI 35

Chiffres Clés de l’Observatoire économique de la CCI 35

Données socio-économiques sur les 18 intercommunalités : Population, Logement, Emploi, Entreprises, Industrie, Commerce de détail, Services.

VIDEO d’une rétrospective 2016 de l’économie départementale et des grands secteurs d’activités.

logo thémavision

Thémavision

Ce site, à l’initiative de la CCI d’Ille-et-Vilaine, identifie les marchés à potentiel dans l’alimentaire, le commerce, les éco-activités, la logistique, la mobilité, les services... Retrouvez également des annuaires de réseaux d’entreprises et un agenda de rencontres professionnelles.

Logo AUDIAR

Note de conjoncture de l’AUDIAR (Agence d’urbanisme et de développement intercommunal de l’agglomération rennaise) qui éclaire semestriellement sur l’emploi et l’actualité des entreprises.

VIGIECO

logo conseil de développement

Le CODEV : Conseil de Developpement de la Métropole

Retrouvez leurs publications sur les tendances économiques et les secteurs, leurs ressources ainsi que des actualités de la Métropole.

logo bretagne développement innovation

Bretagne Développement Innovation

Cette agence régionale de développement et d’innovation impulse une dynamique collective auprès des acteurs économiques bretons. Abonnez-vous à sa newsletter, retrouvez ses annuaires cartographiés.

Activités économiques

  • Services aux entreprises
  • Agriculture
  • Industrie
  • Industrie Agroalimentaire
  • Commerce
  • Numérique
  • Verdissement de l’économie
  • Métiers de la santé & santé dans les métiers
  • Mer
  • Economie Sociale et Solidaire (ESS)

Secteurs à venir : Banque & Assurances, Transport-Logistique, Propreté, Tourisme...

 

Services aux entreprises

La dernière thématique à découvrir depuis le 4 janvier 2016 à l’Exploratoire, construite suite à la note de conjoncture de juin 2015 du Codespar Focus sur le secteur des services aux entreprises du bassin d’emploi de Rennes.

  • Définition en image des Services aux Entreprises, présentée par Gaëlle Andro (présidente de la MEIF) et Marie-Laure Collet (présidente d’Abaka Conseil)

Numérique

Verdissement de l’économie

Les métiers impactés par la Croissance Verte

Dans le cadre du développement de la croissance verte, L’Exploratoire invite à découvrir quelles compétences sont recherchées, quels emplois nouveaux ou transformés sont nécessaires pour concevoir, vendre, réaliser et distribuer les produits et les services adaptés aux nouvelles attentes des habitants, des entreprises et des collectivités éco-responsables.
L’Exploratoire explique en quoi la prise en compte de l’environnement a des répercussions sur les filières et les métiers. Pupitres d’informations et multimédia présentent les enjeux et offrent une projection sur demain.

Les tables multimédias présentent neuf filières du bassin d’emploi de Rennes :

  • Biodiversité/environnement/agriculture
  • Logistique
  • Travaux publics
  • Eco constructions
  • Véhicule et mobilité décarbonés
  • Qualité de l’eau
  • Traitement des déchets
  • Chaine alimentaire/circuits courts
  • Énergies renouvelables

L’économie verte : les compétences de demain

Lundi 9 mai 2011, l’Exploratoire lançait officiellement sa thématique « Métiers et croissance verte ». Les représentants des institutions, entreprises et établissements de formation du bassin d’emploi de Rennes y ont débattu de l’impact de l’« économie verte » sur les compétences et métiers d’aujourd’hui et de demain en prenant pour exemple les trois filières « Eco-construction », « Chaîne alimentaire » et « Mobilité décarbonée ».

« Parler de métiers de l’économie verte est un piège » a expliqué Jacques Brégeon, Président de l’Ecole des Métiers de l’Environnement (EME). A quelques exceptions près, liées à des compétences techniques propres, la croissance verte crée peu de nouveaux métiers. Il est donc plus juste de parler de verdissement des compétences. Malgré le reflux de la problématique du développement durable, lié à une saturation des esprits, le Président de l’EME a insisté sur la nécessité de persévérer dans la compréhension de ces enjeux. Nous commençons seulement à « défricher » cette thématique, pour reprendre l’expression de Gwenaële Hamon, Présidente de la MEIF (1), et à anticiper son impact sur l’emploi.

Comme l’ont rappelé Gwenaële Hamon et Robert Jestin, Président du Codespar (2), le projet territorial est au cœur de cette problématique car il détermine les nouveaux besoins sur le long terme et amorce l’activité. Qu’il s’agisse de rénovation du bâtit, du Programme local de l’Agriculture ou de l’élargissement de la filière traditionnelle automobile à celle de la mobilité, ces orientations économiques déterminent les emplois de demain.

Dans ce contexte, les entreprises doivent faire face à de nouvelles normes. Les pratiques liées au développement durable sont perçues comme un véritable enjeu économique, comme l’ont souligné Hervé Daniel, Directeur de Créativ (3) et Jean-Marc Lévêque, Responsable Développement durable à Triballat (4).

Quelques exemples concrets : dans le secteur du bâtiment, les compétences en éco-conception, éco-construction et éco-rénovation sont de plus en plus demandées et viennent compléter les profils de métiers qui existent déjà, comme l’a montré Jean-Paul Guéguen, Directeur d’Actuelles Façades (5). Les compétences en éco-conduite sont très recherchées pour le transport et la logistique a témoigné Maryvonne Gonidec (Responsable régionale Développement durable de La Poste). Celles de gestion des déchets et d’économie d’énergie sont aussi sollicitées notamment dans la restauration et la filière agroalimentaire a rappelé M. Lévêque.

 Dans le secteur automobile, il s’agit actuellement de maintenir l’employabilité pour répondre à trois préoccupations principales : la sécurité, la gestion du trafic et la mobilité durable. La formation apporte des solutions au besoin croissant d’innovation avec l’avènement de la « voiture connectée », a commenté Christophe Lobert, Responsable du pôle Média et Systèmes d’information du GNFA (6).

 La pluralité des niveaux de qualification et le large spectre d’emploi liés à la croissance verte engendrent une importante demande de formation. Cela ne concerne pas seulement la formation continue : de nouveaux diplômes font leur apparition comme la Licence professionnelle Technico-commercial en éco-construction et recyclage de matériaux à la Faculté des métiers. Les compétences transversales sont de plus en plus enseignées pour répondre à la gestion de projets multi-partenariaux qui se développent et ouvrent les métiers à une nouvelle complexité.

 Retrouvez les vidéos et fiches compétences des métiers concernés par l’économie verte ainsi que la présentation des formations à l’Exploratoire.

(1) Maison de l’Emploi, de l’Insertion et de la Formation professionnelle du bassin d’emploi de Rennes

(2) Conseil de développement économique et social du pays et de l’agglomération de Rennes

(3) Créativ est un Centre Européen d’Entreprises et d’Innovation (CEEI) qui accompagne les PME Bretonnes dans la construction de leur dynamique d’innovation

(4) Entreprise de l’industrie agro-alimentaire

(5) Entreprise de ravalement et d’éco-construction

(6)Groupement National pour la Formation Automobile

 

Rapport de l’Observatoire national des emplois et métiers de l’économie verte

 
Rapport du CODESPAR sur les métiers de l’économie verte

Métiers de la santé & Santé dans les métiers

L’Exploratoire propose au visiteur des informations sur les métiers de la santé et la santé dans les métiers.
Le choix de présenter les métiers connexes du soin, du bien‐être, de la prévention, de la recherche & développement et du management de la santé reflètent les préoccupations régionales à savoir :
- La santé au travail et la question des troubles musculo‐squelettiques.
- Le vieillissement de la population.
- La prévention pour lutter contre les pathologies de l’alcoolisation et autres addictions.

Ces préoccupations ont des répercussions économiques et sociétales. Elles nous concernent tous.
L’impact sur la dimension « emploi » est considérable. Les services à la personne sont aussi pourvoyeur d’emplois du fait du vieillissement de la population, et de l’attention portée en Ille-et-Vilaine aux personnes en situation de dépendance. Que ce soit en institution, en cabinet privé ou à domicile c’est un secteur riche en possibilités professionnelles. La prévention concernant la santé au travail, l’alcoolisation et autres addictions sont aussi des enjeux majeurs pour les métiers de l’accompagnement psycho‐social et de la prévention santé.

Enfin, 6 grands facteurs amènent les métiers traditionnels de la santé à évoluer et permettent de découvrir des spécialités émergeantes demandant des qualifications de divers niveaux et requérant des compétences variées :
1. Plus de soins à domicile et moins en structure de santé (dans le service à la personne, l’accompagnement psychologique et le soin)
2. Plus de Technologies dans la santé pour optimiser la prise en charge à distance des personnes et le partage des expertises (E‐santé).
3. Plus de coordination entre les professionnels afin d’optimiser la cohérence de la prise en charge de la personne.
4. Importance des professions de la prévention et du bien-être lié à la santé (au travail et en milieu scolaire)
5. Une activité de recherche et développement augmentée par l’arrivée sur notre territoire d’une pépinière d’avenir, B‐com et le lancement de la Novosphère.
6. Un axe management et professions de la qualité et de l’hygiène accru.
Ces enjeux concernent les professionnels ou aspirants professionnels autant que les jeunes publics et leurs familles, ainsi que les citoyens de tous âges.

L’Exploratoire invite à découvrir ces métiers à travers des rencontres avec des professionnels en activité et responsables de formation, des conférences, des films, des animations 3D, des quizz, des jeux…

Les métiers de la santé en 2020

Economie Sociale et Solidaire (ESS)